UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE!

Ce qu’est attac…

Association pour une Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyen·ne·s

Pourquoi attac?

La mondialisation financière aggrave l’insécurité économique et les inégalités sociales. Elle contourne et affaiblit les choix des peuples, les institutions démocratiques et les États souverains en charge de l’intérêt général. Elle leur substitue des logiques strictement spéculatives exprimant les seuls intérêts des entreprises transnationales et des marchés financiers.

Partout les acquis sociaux sont remis en cause. Là où il existe des systèmes de retraite, les salarié·e·s sont invité·e·s à les troquer contre un mécanisme de fonds de pension, ce qui aboutit à soumettre un peu plus leurs propres entreprises aux seuls impératifs de la profitabilité immédiate, à étendre la zone d’influence de la sphère financière et à persuader les citoyen·ne·s de l’obsolescence des rapports solidaires entre nations, peuples et générations alors même que la crise écologique exige à son tour le resserrement de ces solidarités. La déréglementation touche l’ensemble du marché du travail, avec comme conséquences la dégradation des conditions de travail, la montée de la précarité et du chômage, et le démantèlement des systèmes de protection sociale.

Ce que propose attac…

C’est ainsi que les institutions financières internationales et les grands médias (dont les bénéficiaires de la mondialisation sont souvent propriétaires) ont fait le silence sur la proposition de l’économiste américain James Tobin, prix Nobel d’économie, de taxer les transactions spéculatives sur les marchés des devises. Même fixée à un taux particulièrement bas de 0,1%, la taxe Tobin rapporterait près de 100 milliards de dollars par an. Or, selon le PNUB, seulement 40 milliards de dollars suffiraient à satisfaire les besoins socio-sanitaires de base de toute la population mondiale. Collectée, pour l’essentiel, dans les pays industrialisés, où sont localisées les grandes places financières, cette somme pourrait être utilisée pour des actions de lutte contre toutes les inégalités.

Attac ne se limite pas à la taxe Tobin. Il entend provoquer et élargir le débat, produire et diffuser l’information, agir en commun, tant au niveau local qu’au niveau continental et international. Cela afin de:
• entraver la spéculation internationale,
• taxer les revenus du capital,
• sanctionner les paradis fiscaux,
• empêcher la généralisation des fonds de pension,
• promouvoir la transparence des investissements dans les pays dépendants,
• établir un cadre légal pour les opérations bancaires et financières ne pénalisant pas les consommateur·trice·s et les citoyen·ne·s,
• appuyer la revendication de l’annulation générale de la dette publique des pays dépendants et l’utilisation des ressources ainsi libérées en faveur des populations et du développement durable.

Plus généralement, attac veut reconquérir les espaces perdus par la démocratie au profit de la sphère financière, afin de créer, au niveau mondial, un espace démocratique. Il s’agit tout simplement de se réapproprier ensemble l’avenir de notre monde.