Ueli Maurer et le Parlement veulent supprimer l’impôt anticipé sur les obligations. Suite à cette décision, un référendum contre ce hold-up fiscal de la finance a été lancé.

Le délai pour la récolte de signatures arrive bientôt à son terme. Chaque signature compte pour parvenir à empêcher cette baisse d’impôts pour les grande fortunes.

Pour rappel, voici les arguments principaux en faveur du référendum :

  • Avec la décision du Parlement, les épargnant-e-s modestes seraient moins bien traités que les grandes fortunes.
  • Des millions de nouvelles pertes fiscales chaque année creuseraient des trous dans les caisses publiques et fragiliseraient les prestations publiques pour tout le monde.
  • Le projet favorise l’évasion fiscale et la spéculation. La seule réponse possible est un NON clair et net !

Pour signer le référendum en ligne et pour plus d’nformations, consultez le site www.holdup-fiscal-non.ch