Le jeudi 28 mars dernier, l’alliance contre la réforme fiscale pour les entreprises est venue à la Chancellerie de Fribourg pour le dépôt du référendum. Celui-ci avait été lancé par Attac-Fribourg en janvier à la suite du projet de loi du Conseil d’Etat fribourgeois, alors que les autres associations, partis et syndicats avaient abandonnés le projet du référendum.

Une fois la procédure de référendum lancé, une alliance s’est créée pour la récolte de signature avec le Syndicat suisse des services publics (SSP)-région Fribourg, Solidarités, les Verts fribourgeois, les syndicats Unia, Syna et SEV-Fribourg, la jeunesse socialiste fribourgeoise et la section du Parti socialiste de Villars-sur-Glâne. Grâce à leur travail acharné, ils ont pu réunir 7’096 paraphes sur les 6000 nécessaires.

Pour rappel, la décision des autorités fribourgeoises est de diminuer le taux d’imposition des entreprises de 19,86 % à 13,72.%. Une patente box et une déduction de 150% pour la recherche et développement ont été ajoutées au projet. Cette réforme réduira de 33 millions les recettes des communes et de 40 millions celles du canton.

Ainsi, grâce à la décision d’Attac Fribourg de lancer le référendum, les Fribourgeoises et Fribourgeois pourront voter le 30 juin prochain pour rejeter ou non ce cadeau aux grandes entreprises et multinationales.

Encore bravo à l’équipe d’Attac Fribourg !
Pour les soutenir et les rejoindre : attacfribourg@gmail.com
Suiviez Attac-Fribourg sur Facebook


Dépot des signatures, le 28 mars 2019