Ça y’est : Nestlé vient d’identifier les acheteurs qui reprendront ses activités  dans le secteur de l’eau en bouteille en Amérique du Nord.

Nestlé se retire du secteur de l’eau grâce aux associations environnementales et aux membres de SumOfUs comme vous qui soutiennent, depuis des années, 5 groupes d’habitants courageux dans le Michigan, l’Ontario, la Californie, la Floride et le Colorado dans leur lutte contre les efforts de Nestlé pour assécher leurs petites communautés de toute leur eau.

Nestlé attend des offres d’acheteurs, dont Coca-Cola et PepsiCo possiblement, dès la semaine prochaine. En soutenant les cinq petits groupes d’habitants face à Nestlé, nous envoyons un message fort au géant de l’eau en bouteille et à ses acheteurs potentiels : nous exigeons qu’ils rendent sans plus attendre le contrôle de leurs régions aux communautés.

À Nestlé et aux acheteurs potentiels de ses activités dans le secteur de l’eau : rendez l’eau de la Californie, de la Floride, du Michigan, du Colorado et de l’Ontario au contrôle public.


Après avoir tiré profit pendant des dizaines d’années de notre plus précieuse ressource publique – notre eau – Nestlé cherche à empocher un dernier pactole en vendant l’ensemble de ses activités de mise en bouteille d’eau en Amérique du Nord.


Pour Nestlé, toutes ces sources et ces ruisseaux sont juste de l’argent facile.

Mais c’est là que vous avez un rôle à jouer – alors que Nestlé avance vers cette vente, la dernière chose que veut le géant de l’eau, c’est que les acheteurs potentiels se rendent compte du soutien mondial dont bénéficient ces groupes d’habitants courageux qui défendent leur eau – c’est donc exactement ce que nous allons faire. En collaboration avec cinq groupes d’habitants, nous allons augmenter la pression au cours du mois prochain pour aboutir à grande journée d’action internationale.

À Nestlé et aux acheteurs potentiels de ses activités dans le secteur de l’eau : rendez l’eau de la Californie, de la Floride, du Michigan, du Colorado et de l’Ontario au contrôle public.


Nos victoires collectives en Oregon, en Colombie-Britannique et en France contre Nestlé sont une raison incontournable pour laquelle Nestlé veut se retirer complètement du business de l’eau en bouteille.


Le moment est arrivé de nous assurer que Nestlé et ses acheteurs potentiels reçoivent bien notre message : nous n’allons pas reculer devant la vente de ses activités liées à l’eau sur tout le continent Nord Américain.


Plus d’informations